Vampires saison 1 sur Netflix : une série totalement ratée !

Si vous cherchez une série à regarder pour tenter de combler votre ennui, je ne vous conseille pas la saison 1 de Vampires. Certes, ce n’est que mon avis, mais je n’ai pas du tout apprécié que ce soit les personnages, la trame ou encore l’ambiance, voire les acteurs.

Vampires saison 1

Si vous êtes en quête d’un film avec des , d’autres pourront largement vous satisfaire et vous pourrez même piocher dans les classiques comme Buffy contre les Vampires ou encore Van Helsing. Celle-ci sera parfaite pour avoir un bruit de fond alors que vous faites le ménage.

La offre une saison 1 de Vampires

Si Netflix décidait de mettre un terme à cette , je ne serais pas forcément surprise, car l’intrigue est totalement insupportable. Les acteurs sont inconnus au bataillon et leur jeu est catastrophique. Certes, il est toujours agréable de constater que la France redouble d’efforts pour proposer des contenus exclusifs, mais clairement, c’est raté ! Si vous regardez les notes attribuées, vous constatez qu’elle s’offre à peine la moyenne, cela montre à quel point la série n’a pas du tout séduit une majorité d’internautes.

  • Vous êtes donc plongé aux côtés d’une famille avec des vampires, mais il y a des individus sains et d’autres « contaminés ».
  • Vous suivez les péripéties de Doïna qui prenait des médicaments pour ne pas être une vampire, mais finalement, il s’agit d’une hybride.
  • Vous êtes très loin de l’univers d’Underworld qui n’est pourtant pas le meilleur film du genre ou d’autres productions.
  • Elle doit donc se décider entre rejoindre la famille ou être aux côtés de ses amis, mais cela entraîne sans doute un risque.

Ce vampire hybride est interprété par une Française et je n’ai pas du tout été séduite par son jeu d’acteur. Vous avez tendance à vous lasser dès les premières secondes et vous regardez le reste en accéléré pour tenter de trouver la fin qui est totalement insupportable.

Des ingrédients intéressants qui ne se mélangent pas

C’est comme si vous versez de l’huile dans de l’eau, vous tentez d’avoir un mélange harmonieux alors que les produits sont de qualité, mais les deux liquides se séparent toujours. Avec la saison 1 de Vampires, vous avez finalement le même concept. Vous obtenez une histoire d’amour, une adolescente au coeur de l’intrigue, le bad boy qui tente de séduire le personnage principal, un peu de sang, mais la sauce ne prend pas. Certes, l’intrigue n’est pas révolutionnaire et elle utilisée par de nombreuses séries, alors si vous la comparez à Buffy contre les Vampires ou à Van Helsing, vous la reléguez directement aux oubliettes. Elle aurait pu être intéressante si le jeu des acteurs avait été intéressant et prenant.

Vous avez des vampires et aucun pouvoir spécifique, ce sont finalement des humains comme les autres qui boivent du sang et leurs dents sont relativement différentes. Si je devais finalement vous donner mon verdict, la saison 1 de Vampires ne « casse pas trois pattes à un canard » et vous trouverez sans doute mieux dans le catalogue de Netflix.