Philippe Etchebest en direct dans TPMP : Il pousse un gros coup de gueule suite à l’annonce d’un nouveau confinement !

La prise d’ampleur de la crise sanitaire a forcé le gouvernement français à annoncer un nouveau confinement. Comme on pouvait s’en douter, cette décision est bien loin de faire l’unanimité vu les nombreuses répercussions qu’elle aura. Philippe Etchebest s’exprime !

Le mercredi 28 octobre dernier, le français Emmanuel Macron annonçait au peuple qu’il y aurait bientôt un nouveau confinement. Cette nouvelle a fait de nombreuses vagues et la perspective de ce confinement paralysera certains secteurs comme celui de la restauration et de l’hôtellerie. Si beaucoup de personnes ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux, c’est sur le plateau de Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna sur que , le chef cuisiner a crié son désarroi et son inquiétude. Évidemment, le confinement entraîne obligatoirement la fermeture des restaurants et par ricochet la mise au chômage des professionnels du secteur…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Etchebest (@chef.etchebest) le

Philippe Etchebest ne mâche pas ses mots

C’était le jeudi 29 octobre dernier que Philippe Etchebest était invité en duplex dans l’émission Touche pas à mon poste sur C8. De toute évidence, le chef cuisinier ne fait pas la langue de bois et n’hésite pas à dire le fond de ses pensées. Les répercussions qu’aura le confinement inquiètent grandement le cuisinier. « C’est l’histoire d’une vie pour beaucoup de gens, pour beaucoup de famille, et ça c’est terrible », avait-il déclaré.

Même si Philippe Etchebest reconnaît que la santé représente une priorité, il pense aussi que le lien social entre les gens va être rompu. Le dilemme est toujours présent. Tout se joue entre la priorité donnée à la santé et les conséquences du confinement sur l’économie. « Mais comment en 2020, on a à choisir entre la santé et l’économie ? Ça, je ne le comprends pas ».

Il évoque les aides apportées par le

On se souvient qu’en avril dernier, le gouvernement français était venu en aide à la population en mettant des fonds à leur disposition. C’est cet aspect que le cuisinier a évoqué en déclarant qu’elles étaient insuffisantes. Cela avait fortement joué sur la vie de nombreuses personnes. Philippe Etchebest a également affirmé que les 1500 euros n’avaient pas été attribués à tout le monde.

Comparé au montant des loyers à payer (parfois 3000 à 4000 euros) cette somme était loin de couvrir les dépenses d’un restaurateur et ce ne sont pas les charges fixes qui viennent arranger les choses. L’aspect le plus compliqué est le fait que les restaurateurs ne pouvaient plus percevoir de salaire. Le chef s’interroge sur ce qu’il y a lieu de faire, vu que la situation est en train de devenir intenable.

Une catastrophe en vue

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Etchebest (@chef.etchebest) le


Le cuisinier étoilé a également renchéri en évoquant la difficulté à rester plusieurs mois sans source de revenus. Une réalité que bon nombre de personnes sont en train de traverser. Philippe Etchebest évoque le cas de ses confrères restaurateurs en expliquant qu’il était possible qu’ils mettent les clés sous la porte. « Aujourd’hui, ce qui se passe, c’est une mise à mort de notre profession », avait-il déclaré sur les plateaux de Touche pas à mon poste.

On se souvient que quelques mois plus tôt, l’ populaire avait annoncé la perte de 250.000 emplois et un taux de faillite s’élevant jusqu’à 30%. Pour le chef de renom, le monde de l’hôtellerie et de la restauration est en train d’aller droit dans un mur. Ce n’est pas la première fois que l’homme de 53 ans s’exprime à propos des difficultés que rencontrent les restaurateurs. Il avait déjà poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux il y a quelques mois, ainsi que dans plusieurs autres organes médias.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.