Le Prince Andrew écarté ! Kate Middleton sur le point d’hériter de l’un des postes prestigieux du prince en disgrâce ?

Après les scandales qui ont secoué la famille royale par sa faute, le prince Andrew s’est fait bien discret, mais ses actes ne sont pas oubliés pour autant…

Ce scandale sexuel auquel il a été mêlé, n’a pas fait du bien à la réputation du prince Andrew. De plus, ses tentatives de régler la situation se sont soldées par des échecs retentissants. Autant dire qu’il a beaucoup perdu avec toutes ces histoires, et cela continue encore maintenant…

Une suite de scandales qui entache la réputation du prince !

Depuis l’entretien qu’il a donné à la grande de la BBC Emily Maitlis, la disgrâce qui a entaché la réputation du prince Andrew ne fait que croître. Tout a commencé lorsque l’ami du prince, le milliardaire Jeffrey Epstein a été condamné pour une sombre histoire de réseau de prostitution, où des toutes jeunes filles encore mineures seraient même impliquées.

 

Voir cette publication sur

 

Une publication partagée par Lady Di 💙 (@dianafrancesspencerr) le


De plus, une jeune femme à l’époque âgée de moins de 18 ans, Virginia Giuffre Roberts, a révélé avoir eu des relations sexuelles avec le prince Andrew. Une histoire qui n’a pas arrangé les affaires du père des princesses Eugenie et Beatrice, puisqu’il semblerait que ce soit son sulfureux ami qui lui aurait présenté la jeune fille à l’époque.

A ce jour, le FBI attend encore que le prince Andrew réponde aux questions concernant ses affinités avec Jeffrey Epstein et sa connaissance de ses affaires frauduleuses.

Alors que l’entretien donné à la journaliste de la BBC devrait faire la lumière et aider à disculper le prince Andrew, au moins auprès de l’opinion publique, cela n’a pas du tout marché. Ce fût un véritable désastre qui a été qualifié de « crash » par en royauté.

Il faut dire que les réponses données par l’ex de Sarah Ferguson étaient confuses et alambiquées, semant plutôt un doute fortement négatif à son encontre. Au vue de tout cela, des décisions ont été prises, et depuis ce moment, on ne voit plus le prince Andrew.

Les sanctions envers le prince Andrew continuent…

Depuis cette sordide affaire, le prince Andrew a tout simplement été retiré de la vie publique. D’ailleurs, il semble qu’il n’a même pas eu l’autorisation de se présenter aux fiançailles de sa fille, puisque sa présence aurait pu nuire à cette dernière.

En effet, le prince était raillé par la presse britannique, et il y avait des soupçons sur la provenance de ses revenus troubles. Sans compter qu’il est toujours dans la ligne de mire du FBI, qui attend toujours des réponses.

Tout cela fait que le frère du n’a même pas pu lever de drapeau pour ses 60 ans, étant donné que les édiles ont refusé. Notons qu’il s’agit-là d’une humiliation, qui pourtant n’est rien par rapport au fait que le prince Andrew risque d’être délesté de toutes ses fonctions de commodore au sein du plus ancien et prestigieux club nautique de Londres, le ‘’London’s Royal Thames Yacht Club’’.

Dans ce club, chaque membre de la britannique doit normalement avoir un rôle. Cependant, on dirait bien que les amis du club de prince Andrew, pensent à une autre personne de plus respectée pour défendre leur image.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kate Middleton (@_kate_middleton_royal) le


Kate Middleton semble être la personne désignée et les membres sont plutôt ravis qu’il y ait plus de touche féminine. D’après les rumeurs il y a peu, une réunion secrète se serait tenue dans le but de destituer le prince.

Pour autant, la famille royale ne semble pas vraiment d’accord avec cette éviction du prince Andrew : « Ils veulent éviter d’embarrasser encore plus Andrew. Si le RTYC se sépare de lui, d’autres organisations similaires suivront… »

Il faut croire que malgré tout, la reine Elizabeth II garde toujours un œil protecteur sur son petit-fils, le prince Andrew.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.