Hiver 2021-2022 : Santé Publique France tire la sonnette d’alarme, une épidémie de bronchiolite est à l’horizon !

Depuis plus d’un an et demi, la pandémie de la Covid-19 a captivé l’attention de tous notamment des gouvernants, des professionnels de la santé et de la population. On en est presque venu à oublier les autres maladies. Le coronavirus a donc réussi à occulter des maladies saisonnières comme la grippe, la gastro-entérite et la bronchiolite. La circulation de l’épidémie de bronchiolite a ainsi été faible durant l’hiver passé (2020-2021) en raison des restrictions liées au coronavirus. Mais Santé Publique France s’inquiète d’une possible résurgence de l’épidémie l’hiver prochain.

Un possible retour en force de la bronchiolite durant le prochain hiver 2021-2022

La bronchiolite « est une infection respiratoire des petites bronches due à un virus respiratoire très répandu et contagieux » selon le site du ministère de la Santé. « Cette épidémie saisonnière débute généralement mi-octobre et se termine à la fin de l’hiver avec un pic durant le mois de décembre », rajoute le ministère. Cette maladie concerne généralement les enfants de moins de 2 ans.

Dans un récent rapport, Santé Publique France s’inquiète particulièrement de la survenance, l’hiver prochain d’une épidémie de bronchiolite de plus grande ampleur que celle observée chaque année, « du fait de la moindre stimulation immunitaire induite par la faible circulation du virus » l’hiver passé, « dans un contexte de levée des mesures barrières ».

En effet, les maladies saisonnières sont souvent des passages obligés pour les nourrissons et ils ne s’immunisent qu’au fur et à mesure. En raison de la faible propagation de l’épidémie l’hiver dernier, les bébés ne sont donc pas immunisés, car leur corps n’aura pas produit assez d’anticorps contre l’infection. Cela pourrait entraîner une explosion des cas l’hiver prochain. Le rapport de l’agence rappelle d’ailleurs qu’une telle situation a été observée en Australie où une épidémie d’intensité inhabituelle a été rapportée cet automne.

Un hiver 2020-2021 relativement tranquille

Il importe de rappeler que l’hiver 2020-2021 a été plutôt tranquille. Selon Santé Publique France, l’amplitude de l’épidémie « a été très inférieure à celle de la saison précédente ». Il y avait donc eu 33 971 passages d’enfants de moins de 2 ans aux urgences dans le pays, pour cause de bronchiolite.

La raison de cette chute de cas durant l’hiver dernier était l’application des mesures barrières et les confinements pour cause de Covid-19. La distanciation sociale, le port du masque et le nettoyage très régulier des mains ont aidé à ralentir la propagation de la bronchiolite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cléa Secci (@clea_kinepedia)

Quelques gestes pour aider son bébé à lutter contre la bronchiolite

Tout d’abord, il convient de bien moucher le bébé pour qu’il ait un nez le plus aéré possible. Et il faut le faire autant de fois qu’il en aura besoin dans la journée. L’idéal est d’attendre que le nez de l’enfant coule.

Ensuite, il est recommandé de coucher le bébé sur le dos en cas de sommeil afin que la respiration lui soit facilitée, bien aérer la chambre et hydrater régulièrement l’enfant.

En dehors de ces gestes, une application rigoureuse des gestes arrière, encore une fois, pourrait peut-être aider à démentir les prévisions.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Hiver 2021-2022 : Santé Publique France tire la sonnette d’alarme, une épidémie de bronchiolite est à l’horizon !